2022 · Photographie de l’intime, archives collectives

ANCIEN MUSÉE DE PEINTURE
samedi 19 novembre au dimanche 11 décembre
VERNISSAGE SAMEDI 19 NOVEMBRE À 17H

Le Mois de la Photo, festival de la Photographie et de l’image entièrement gratuit sur l’agglomération grenobloise, organisé chaque automne par La Maison de l’Image.

PROCHAINS RENDEZ-VOUSDATE
VERNISSAGE Galerie EX-NIHILO
Exercices minimaux pour un Jardin d’hiver d’Inés Molina Naevea
Mardi 22 novembre à 18h
CONFÉRENCE LA RAMPE
Conférence autour de la propriété intellectuelle
Jeudi 24 novembre à 18h
VERNISSAGE STUDIO GÉNISSIEU
Portraits au patrimoine familial de Betül Balkan
Jeudi 24 novembre à 18h
VERNISSAGE ATELIER PHOTO 38
Dans le silence de Loïc Laforge
Vendredi 25 novembre à 18h30
NOCTURNE du livre-photo LES MODERNES
Découvrez une sélection de livres photo à la librairie
Samedi 26 novembre à 18h
Librairie Les Modernes
CONFÉRENCE « L’Ukraine face à la guerre »
Organisée avec la BIENNALE TRACES, dans le cadre de l’exposition
Ukraine, guerre et exil à voir à l’ESAD
Lundi 28 novembre à 18h
Amphithéâtre de l’Office
du Tourisme de Grenoble
SOIRÉE DÉBAT Guerre Ukraine-Russie. Comment l’accueil des réfugié·e·s
ukrainien·ne·s éclaire le système français et européen de l’asile
et plus largement de l’accueil ?

Organisée avec la BIENNALE TRACES, dans le cadre de l’exposition
Ukraine, guerre et exil à voir à l’ESAD
Mardi 29 novembre, 18h
ESAD
VERNISSAGE LA BELLE ÉLECTRIQUE
L’image va rester de l’association Point Barre Photo
Samedi 3 décembre à 19h30
FINISSAGE LA RAMPE
Dernière soirée pour L’UPP expose à la française, un autre regard
Jeudi 8 décembre de 17h à 20h
VERNISSAGE LES MINIMES
New Hybrid Deportation d’Alina Smutko
Mercredi 14 décembre à 16h

ANCIEN MUSÉE DE PEINTURE 19 NOV – 11 DÉC
mer au dim • 13h à 19h • 9, place de Verdun, Grenoble

Photographie de l’intime, archives collectives

Hom(m)es, Gérard Staron
In ars memoriae, Cécile Pomier
Ora, Isabelle Scotta
Saisons noires, Julien Coquentin
Paysannes, Alexis Vettoretti
50 ans, La Maison de l’Image

ÉDITO

Pour sa 10e édition, Le Mois de la Photo s’expose à nouveau à l’Ancien musée de Peinture, et dans 18 lieux partenaires de l’agglomération grenobloise. Depuis 2013, la programmation éclectique du festival invite à découvrir de multiples démarches et autant d’écritures singulières d’artistes photographes exposé·e·s à l’automne, pendant un mois. À l’occasion de l’anniversaire des 50 ans de la Villeneuve de Grenoble et de La Maison de l’Image, Le Mois de la Photo est dédié à la Photographie de l’intime et aux archives collectives : une invitation à regarder les empreintes du passé, récits et souvenirs, pour se pencher sur nos envies du présent et des futurs à imaginer.

Cette année, quatre séries ont été retenues par le jury du Mois de la Photo et sont présentées à l’Ancien musée de Peinture : Hom(m)es de Gérard Staron, In ars memoriae de Cécile Pomier, Ora d’Isabelle Scotta et Saisons noires de Julien Coquentin. Chacune évoque à sa manière une forme d’intimité. L’exposition à l’Ancien musée de Peinture sera complétée par la série Paysannes de l’artiste invité Alexis Vettoretti : une invitation à pénétrer dans les cuisines des campagnes françaises et contempler avec douceur les visages et les traces d’un passé pas si éloigné.

RENDEZ-VOUS

• Plateau TV du Studio 97 samedi 19 novembre de 13h à 16h
• Vernissage samedi 19 novembre à 17h
• Visites guidées tout public samedis et dimanches à 16h – sur inscription contact@maison-image.fr

18 LIEUX PARTENAIRES
du 1er novembre 2022 au 21 janvier 2023

Vidéogazette, fonds de La Maison de l’Image

LE PATIO 15 NOV – 8 DÉC
lun au ven • 8h30 à 17h • sam 10h à 13h • 97, galerie de l’Arlequin, Grenoble

• 50 ans, La Maison de l’Image à la Villeneuve

L’expérience Vidéogazette dura de 1972 à 1976. Précurseur des médias participatifs, le Centre AudioVisuel, aujourd’hui La Maison de l’Image, était un véritable laboratoire de communication participative, où les habitants pouvaient apprendre à utiliser les différents outils et proposer des contenus. Depuis plusieurs années, la Maison de l’Image a initié un travail de mémoire pour la sauvegarde et la valorisation du fonds Vidéogazette constitué de 607 bandes vidéo, de nombreuses photos et supports qui documentent cette expérience unique en France.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mardi 15 novembre à 17h30
• Rencontre mercredi 7 décembre avec le photographe Mabeye Deme de 14h à 16h au Studio 97 • médialab
• Stage Photo samedi 10 décembre, de 9h30 12h30 et 13h30 17h30 – sur inscription contact@maison-image.fr

SUIVI DE

Raconte-moi ton Arlequin

À partir du 10 décembre et à l’occasion de la célébration des 50 ans de la Villeneuve, Actis propose Raconte-moi ton Arlequin, un projet de recueil de paroles et de témoignages pour créer ensemble, des expositions pour embellir les halls des immeubles et des photo-collages sous les coursives !
Avec l’aide de Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec Histoire De, Et Pourquoi Pas ? et la Cordée.

RENDEZ-VOUS
• Inauguration samedi 10 décembre, de 10h à 13h au Patio
Un projet qui s’adresse aux habitants de l’Arlequin :
• Aux enfants (7 ans et +) : ateliers le mercredi 26 octobre et le vendredi 28 octobre, de 14h à 16h à l’Atelier de la Villeneuve (54, galerie de l’Arlequin)
• Aux jeunes : ateliers le mercredi 26 octobre et le vendredi 28 octobre, de 10h à 12h à la Cordée
• Et aux adultes : ateliers le lundi 7 novembre et le mercredi 9 novembre, de 14h à 16h à l’Atelier de la Villeneuve (54, galerie de l’Arlequin)
Inscription gratuite et obligatoire au 07 60 16 79 94 ou par mail innovations.sociales@actis.fr


Les petites combines de la vie, Nadine Barbançon

MC2 8 NOV – 16 DÉC
mar au sam • 13h à 19h • et les soirs de spectacle les jours de représentations • 4 rue Paul Claudel, Grenoble 

• Les petites combines de la vie de Nadine Barbançon

Artiste photographe, Nadine Barbançon consacre depuis une dizaine d’années une majeure partie de son travail photographique à ceux que l’on appelle désormais les « personnes âgées », et qu’elle préfère nommer les vieux. Avec Les petites combines de la vie, elle nous convie avec Benoit Chabert d’Hières à une exposition tendre et acidulée qui entremêle photographies, créations sonores et pointillés de conversation. Dans le mot « vieux » il y a le mot « vie ». Beaucoup plus qu’une question de vocabulaire, c’est une question de point de vue : au delà de notre âge, quelle relation avons nous à notre corps, et notre propre vieillissement ? A partir de quand sommes nous une personnes âgée ? De qui sommes nous le vieux ou la vieille ?

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mercredi 9 novembre à 18h
• Table ronde sur la question du vieillissement et des aînés mercredi 14 décembre à 18h30 en salle multimédia


ARTOTHÈQUE 19 NOV – 18 JANV
mar au sam • 13h à 18h • 12 boulevard Maréchal Lyautey, Grenoble 

• Photographies du XXe siècle : des œuvres d’Art comme archive

À l’occasion de la thématique Photographie de l’intime, archives collectives, l’artothèque présente les photographies de sa collection qui ont nourri l’imaginaire collectif de générations de photographes, de visiteur·euse·s et de lecteur·trice·s de la presse, ici et ailleurs dans le monde. Dès 1982, alors que bien des musées n’en sont pas encore à lui consacrer un fonds, l’équipe de l’artothèque décide d’acquérir des photographies. Les premières sont celles de Robert Doisneau puis d’Édouard Boubat, Raymond Depardon, et de bien d’autres encore. Cette sélection met à l’honneur les oeuvres de ce photographe si singulier qu’était William Klein, disparu en septembre 2022.

RENDEZ-VOUS
• Atelier d’écriture Autant de regards que de récits possibles, jeu 22 décembre à 15h
• Visite guidée accessible aux personnes sourdes et malentendantes samedi 26 novembre à 10h30. Visites tout public samedi 10, 24 décembre et samedi 7 janvier sur inscription 04 76 86 21 00 / bm.etude@bm-grenoble.fr


Déplacés, Melania Avanzato

ESAD 10 NOV – 4 DÉC
lun au dim • 14h à 18h • 25 rue Lesdiguières, Grenoble 

• Ukraine, guerre et exil

La Guerre en Ukraine, point de vue des photographes ukrainien·ne
Carte blanche à Kateryna Radchenko, photographe, chercheuse, commissaire d’exposition et surtout créatrice et directrice artistique du plus grand festival de photographie en Ukraine, ODESA PHOTO DAYS. Elle nous présente une série de photographies ukrainiennes réalisées depuis le début de la guerre.

Déplacés
Portraits de réfugié·es ukrainien·nes accueilli·es dans la région Auvergne-Rhône-Alpes par Melania Avanzato

L’engagement des ONG françaises en Ukraine, un reportage documentaire
Till Mayer, Paloma Laudet et Philippe Merchez nous proposent, à travers une série de photographies documentaires, un aperçu de l’implication sur le terrain de plusieurs ONG (Organisations Non Gouvernementales) de la région Auvergne-Rhône-Alpes en Ukraine. Les photographes ont suivi dans leur quotidien, pendant plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, les ONG : Amel-Humacoop, Bioport Logistique, Handicap International, Triangle GH.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage lundi 14 novembre à 18h
La guerre, conséquences géopolitiques et migratoires, conférence le 28 novembre à l’amphithéâtre de la Maison du Tourisme
Comment l’accueil des réfugié·e·s ukrainien·ne·s éclaire le système français et européen de l’asile et plus largement de l’accueil ?, soirée débat mardi 29 novembre à 18h Guerre Ukraine-Russie.
• Visites guidées tout public les samedis à 16h – sur inscription contact@maison-image.fr


Exposition réalisée en collaboration avec Kateryna Radchenko, fondatrice et directrice du festival Odesa Photo Days, dans le cadre de “Stand with Ukraine”, un programme de soutien à la scène photographique ukrainienne initié et mis en oeuvre par le réseau Diagonal avec le soutien du ministère de la Culture, de l’Institut français, de l’ADAGP et de la SAIF.
Exposition réalisée en partenariat avec le Réseau TRACES, avec les équipes pédagogiques et les étudiant·e·s de l’ESAD•Grenoble, les ONG Amel-Humacoop, Bioport, Logistique, Handicap International, Triangle GH et l’Atelier Photo 38 pour l’impression des tirages de l’exposition.


365 jours, Suzanne Porter

OFFICE DU TOURISME 26 OCT – 15 DÉC 
lun 13h à 18h • mar au sam 10h à 13h / 14h à 18h • 14 rue de la République, Grenoble 

• 365 jours, An alien in Grenoble de Suzanne Porter

365 jours est une série de photos prises lors de balades photographiques sur une période d’un an. En perpétuel changement, en constante évolution. Au fil des saisons, certaines disparaissent et d’autres renaissent…Photojournaliste Suzanne Porter, part pour une journée de marche armée de son appareil photo. An alien in Grenoble est le résultat qui en ressort. C’est le point de vue d’une Anglaise de naissance, qui observe ce que les locaux ne voient plus et qui voit la beauté et l’étrangeté des lieux qui l’entourent depuis plus de 10 ans.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage samedi 12 novembre de 14h à 17h30


New Hybrid Deportation, Alina Smutko

LES MINIMES 28 NOV – 30 DÉC
exposition visible en extérieur dans la cour de l’ancien couvent des Minimes
lun au ven • 9h à 19h • rue des Minimes, cour Marcel Reymond, Grenoble

• New Hybrid Deportation d’Alina Smutko

Photographe documentaire, Alina Smutko traite dans son travail des conséquences de l’emprisonnement illégal de Tatars de Crimée par les forces russes depuis 2014. Dans New Hybrid Deportation, elle montre ces familles qui subissent l’absence d’un père, d’un frère, d’un proche, prisonnier politique des forces russes. Pour être suspecté de terrorisme et détenu, il suffit souvent d’avoir eu une conversation à la maison, dans sa cuisine, dans son garage, que même un musulman apolitique pourrait avoir : à propos du sens de la vie, à propos des rituels quotidiens…

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mercredi 14 décembre à 16h

Exposition réalisée en collaboration avec Kateryna Radchenko, fondatrice et directrice du festival Odesa Photo Days, dans le cadre de “Stand with Ukraine”, un programme de soutien à la scène photographique ukrainienne initié et mis en oeuvre par le réseau Diagonal avec le soutien du ministère de la Culture, de l’Institut français, de l’ADAGP et de la SAIF. Exposition réalisée en collaboration avec le Réseau TRACES.


Exercices minimaux pour un Jardin d’hiver, Inés Molina Navea

EX-NIHILO 22 NOV – 24 DÉC
mar au sam • 15h à 19h • 8 rue Servan, Grenoble

• Exercices minimaux pour un Jardin d’hiver d’Inés Molina Naevea

Ce projet propose une réflexion sur l’actualité de la représentation du sauvage au 19e siècle et l’histoire coloniale dans la pensée esthétique et politique contemporaine. Il est composé de plusieurs séries d’Exercices, qui prennent la forme de photogravures, d’héliogravures, de photocopies, d’impressions numériques, d’estampes, de daguerréotypes et d’autres procédés photographiques anciens. Chaque image se présente comme un développement iconographique particulier du problème de la dialectique reproduction-irreproductible. À partir de chaque image, on obtiendra au mois trois types d’images. Elles seront retravaillées afin de créer de nouvelles images. L’image originaire devient ainsi un foyer d’images, de techniques de reproduction et de savoirs. Cet ensemble d’images vise à interroger les liens entre la perception des images artistiques et la création du récit historique.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mardi 22 novembre à 18h


Tiens le coût !, Paul Bouniot

GALERIE SHOWCASE 29 SEPT – 4 DÉC
Visible 24/24 • place aux Herbes, Grenoble

 Tiens le coût ! de Paul Bouniot

Paul Bouniot collectionne des images, qui lui semblent absurdes, qui jouent à mélanger factice et réalité ou qui dévoilent des intentions ou idéologies. Ici, des photos personnelles mais partagées sur le web, montrant un conditionnement collectif aux injonctions capitalistes. L’exposition Tiens le coût ! a été pensée pour cette période qu’on appelle « la rentrée ». Elle renvoie à ce qui fait le travail, ce qui l’organise, et questionne les images contradictoires qui l’accompagnent.


L’Arcane sans nom, Sabrina Biancuzzi

STUDIO SPIRAL 15 NOV – 4 DÉC
ven et sam • 14 à 19h • 16 rue Chenoise, Grenoble

 L’Arcane sans nom de Sabrina Biancuzzi

L’arcane sans nom vient nous parler de ce qu’il faut laisser derrière nous, des pages à tourner et de la vie qui continue, plus forte que tout. Cette série photographique nous emmène dans un voyage temporel et introspectif, passant de photographies contemporaines à photos d’archives familiales, re-photographiées selon un processus d’immersion. Photographe, graveuse et formatrice, excellente pédagogue et connaisseuse des procédés anciens de photographie, Sabrina Biancuzzi nous emmène ici dans un voyage, une (en)quête aux confins d’une histoire souvent restée muette, un récit enfoui au milieu des ombres et des secrets familiaux. Un travail réalisé à partir de photographies et d’archives familiales, et qui utilise plusieurs procédés photographiques et de gravure.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mardi 15 novembre à 18h


Toutes les heures blessent, Benoît Capponi

LES MODERNES 4 NOV – 30 NOV
mar au sam • 10h à 13h / 14h à 19h • 6 rue Lakanal, Grenoble

• Toutes les heures blessent de Benoît Capponi

Toutes les heures blessent est une série qui propose un voyage visuel aux confins des lieux disparus, des lieux qui changent, et du souvenir plus ou moins déformé que l’on en garde. Le tirage lith utilisé propose des photographies destructurées, proches de la gravure, qui nous éloignent de la précision photographique pour mieux laisser place à notre imaginaire.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage vendredi 4 novembre à 18h30
• Nocturne du livre-photo samedi 26 novembre de 18h30 à 21h


Portraits au patrimoine familial, Betül Balkan

STUDIO GÉNISSIEU 24 NOV – 11 DÉC
jeu et ven 17h à 19h • sam 15h à 19h • 13 rue Génissieu, Grenoble

• Portraits au patrimoine familial de Betül Balkan

Portraits au patrimoine familial. Explorer le rapport affectif entre une personne et un objet. Ce qui nous a été transmis, volontairement ou pas, de près ou de loin. Ce qu’on choisit de garder, qui fait partie de notre histoire familial, notre identité. 47 personnes ont accepté de répondre à ce projet participatif et sont venu avec un objet représentatif de leur patrimoine familial.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage jeudi 24 novembre à 18h


Dans le silence, Loïc Laforge

ATELIER PHOTO 38 19 NOV-10 DÉC
Vitrine visible 24/24 • 104 Cours Jean Jaurès, Grenoble

• Dans le silence de Loïc Laforge

« Douze années de vie commune, dans la terreur, pour elle et ses enfants … Ma mère trouve une échappatoire traduisant détresse et désespoir. Noël 1996. Divorce. Dans la précipitation, les négatifs restent dans un tiroir. Ma mère les veut, mon père refuse, ma soeur les vole. Je scanne des années plus tard tous ses négatifs. Une absence de structuration précoce de la personnalité par des expériences constructives de l‘enfance n‘ayant pas permis de prendre acte immédiatement de l’événement traumatisant, ce projet résulte d‘un long processus personnel de
croissance post-traumatique.
Réédification d‘un parcours familial chaotique par l‘image qui ramène à la première
utilisation du mot « résilience » dans un contexte psychologique. » Loïc Laforge

RENDEZ-VOUS
• Vernissage vendredi 25 novembre à 18h30


Thomas App

LA BELLE ÉLECTRIQUE 3 DÉC-13 JANV
mer au ven 10h à 1h • 12 esplanade Andry Farcy, Grenoble

 L’image va rester de l’association Point Barre Photo

Lancement du magazine n°1 de l’association Point Barre Photo et projection de L’image va rester. « Julie Laporte est photographe argentique et tireure filtreure chez Cadre en Seine, habituellement au service d’autres photographes pour effectuer des tirages à l’agrandisseur pour des expositions, elle développe également une sensibilité toute particulière à travers ses travaux personnels. Ce film documentaire réalisé par Thomas App devait être une vidéo à destination de sa chaîne Youtube dédiée à l’argentique. Finalement, Thomas App décida d’approfondir la question. Il s’est attardé autour du travail photographique de Julie, qui explore le rapport à la matière et à l’image abstraite à travers le tirage à l’agrandisseur. »

RENDEZ-VOUS
• Vernissage samedi 3 décembre à 19h30, projection de L’image va rester, en compagnie du réalisateur Thomas Appolaire & lancement du magazine n°1 de l’association Point Barre Photo


Un nouvel ailleurs, Karim Kal 

VOG 5 NOV – 21 JAN
mer sam 15h à 18h • 10, avenue Aristide Briand, Fontaine

• Un nouvel ailleurs de Karim Kal 

Un nouvel ailleurs présente des images du vues d’objets et de paysages urbains issus du quartier de la Guillotière à Lyon. Les premiers objets photographiés sont d’usage quotidien, certains sont ramassés dans les rues du quartier, d’autres sont recueillis auprès d’habitants, de connaissances ou de voisins de l’artiste, qui a vécu dans ce lieu pendant dix ans. Le travail de Karim Kal révèle des clichés que nous avons l’habitude de voir mais d’une autre manière, ce qui nous permet de les investir de façon différente et poétique. Mais aussi, de nous interroger sur la construction de nos clichés et de nos rapports à notre habitat. Il nous offre la possibilité de décaler notre regard pour voir les choses avec de nouvelles perspectives.

RENDEZ-VOUS
Vernissage samedi 5 novembre à 16h
Rencontre et visite avec Karim Kal samedi 12 novembre à 15h
Atelier photographique samedi 3 décembre de 15h à 17h, avec Karim Kal
Rencontre lecture avec l’artiste Amandine Meunier vendredi 9 décembre à 18h
Audition sur le thème des « Noëls européens » samedi 10 décembre à 17h
Conférence d’Histoire de l’Art samedi 17 décembre à 16h, animée par Fabrice Nesta Photographie songe de nuit
Atelier cyanotypes samedi 14 janvier de 15h à 17h, avec Johan Sordelet

Visites les samedis à 15h


Gilles Galoyer

LA RAMPE 2 NOV – 9 DÉC
mar au ven • 14h à 17h • hors week-ends et lundis • de 18h30 à 22h les soirs de spectacle les 1er, 3 et 8 décembre • 15, avenue du 8 mai 1945, Échirolles

• L’UPP expose à la françaiseUn autre regard

Invitée par Reg’Arts, une association artistique échirolloise, l’UPP (Union des Photographes Professionnels), poursuit une de ses missions de sensibilisation à la propriété intellectuelle, en l’élargissant à tous les artistes. Cette exposition intitulée Un autre regard propose les créations du collectif Reg’Arts et des photographes adhérents d’Auvergne Rhône Alpes qui auront répondu à cet appel à projet. Chacun montrant à travers une de ses photos sa démarche d’auteur et son regard sur le monde.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mercredi 2 novembre à 15h
• Conférence 24 novembre à 18h autour de la propriété intellectuelle
• Finissage le 8 décembre de 17h à 20h


Anthropo/scènes, Philippe Bertin

CENTRE CULTUREL MONTRIGAUD 16 NOV – 3 DÉC
mer au ven • 14h à 18h • sam 26 nov et 3 déc 10h 12h30 / 14h 17h • 133, avenue de Grenoble, Seyssins

• Anthropo/scènes de Philippe Bertin 

Dérèglement climatique, extinctions massives des espèces… Ces événements résultent de l’anthropocène. Une époque, celle des hommes comme principale force de changement sur terre. En fusionnant des cartes postales des Trente Glorieuses, Philippe Bertin expose des triptyques nous invitant à questionner notre mode de vie et ses conséquences. Un sujet d’une actualité brûlante !

RENDEZ-VOUS
• Vernissage mercredi 16 novembre à 19h
• Conférence mercredi 23 novembre à l’espace Schoelcher de Bernard Francou et Marie-Antoinette Mélières autour de leur dernier livre Coup de chaud sur les montagnes
• Visites guidées pour les groupes du mardi au samedi – sur inscription


Mes fantômes, Myriam Richard

ESPACE PAUL JARGOT 16 NOV – 16 DÉC
mar au ven • 9h à 18h • 191 rue François Mitterand, Crolles

• Mes fantômes de Myriam Richard

Cette série photographique débutée à la naissance de mes deux fils, révèle des scènes de l’enfance, l’énergie des corps, les rituels et les respirations des êtres chers, la vie qui fuit inexorablement. A l’écart des règles et contraintes de notre société qui étouffe de normalité, ces instantanés célèbrent toute l’étendue de l’expérience du quotidien. Images anodines, haïkus photographiques, viennent ici dévoiler l’intimité du cercle familial et ressusciter un monde qui ne reviendra pas.

RENDEZ-VOUS
• Vernissage jeudi 17 novembre à 18h30



Un festival gratuit a besoin d’ami·e·s ! Soutenir La Maison de l’Image c’est aider à la réalisation du festival, soutenir des artistes et contribuer à la diffusion de la Photographie.

Pour plus d’informations :
claire.nicolas[a]maison-image.fr